Retour blog

CES HÔTELS MYTHIQUES MAIS PEU CONNUS EN FRANCE

par d.hans Catégorie : Actualités 21-10-2016

Ces hôtels mythiques

 

 

L’Hôtel à Paris


Niché au cœur du mythique quartier parisien de Saint-Germain-des-Prés, l’Hôtel existe depuis plus de 200 ans. Ce discret refuge fut la dernière demeure du célèbre écrivain irlandais Oscar Wilde. Il aimait beaucoup l’atmosphère feutrée de l’endroit, les lumières tamisées, les couleurs chaudes. Pousser les portes de cet hôtel, c’est donc entrer dans un autre monde, dans un décor intimiste fréquenté aussi par des personnalités plus contemporaines comme l’acteur américain Marlon Brando, la Princesse Grâce de Monaco ou encore le chanteur Jim Morrison. Récemment rénové par Jacques Garcia, l’Hôtel a su conserver son âme originelle tout en proposant le confort d’une piscine et d’un restaurant étoilé.

 

 

 

Hôtel Nord Pinus à Arles


Relais de diligence au 17ème siècle, l’établissement est devenu emblématique trois siècles plus tard, fréquenté par la bohème artistique. L’Hôtel Nord Pinus, c’est un « hôtel qui a une âme » disait Jean Cocteau, qui s’y rendait très souvent. Un hôtel où l’on croisait aussi Pablo Picasso, Edith Piaf et des toreros en goguette. Fernandel avait aussi ses petites habitudes au bar de l’hôtel.
Transformé en 4 étoiles et restauré avec juste ce qu’il faut d’irrévérence le mythique hôtel arlésien a conservé tout son panache.

 

 

L’hôtel Oustau de Baumanière aux Baux de Provence

A la fin de la Seconde guerre mondiale, sorti de l’imagination de Raymond Thuilier, naissait l’Oustau de Baumanière. L’un des premiers Relais et Châteaux au monde, table gastronomique et hôtel de charme.
Dans les années 1950, le livre d’or s’étoffe de signatures illustres : Humphrey Bogart, Clark Gable, Sacha Guitry ou encore Albert Camus et Christian Dior. Des figures de l’histoire ou de la politique font étape à Baumanière, comme Harry Truman ex-président des Etats-Unis. Soixante et onze ans après son ouverture, ce charmant mas de Provence n’a rien perdu de sa superbe. Auréolé de cinq étoiles, mêlant des chambres raffinées, un trio de piscines cobalt bordées de glycines, un spa bio ouvert sur la nature ou encore une table de haute volée menée par Jean-André Charial.

 

 

 

 

 

 

 

La Colombe d’Or à Saint-Paul-de-Vence


La bastide la plus chic de Provence n'a pas pris une ride et attire toujours autant les voyageurs en quête de sérénité. Au milieu des figuiers trônent les
œuvres d'artistes mythiques comme Picasso, Calder en passant par César et Armand.
Encore mariée au cinéaste Yves Allégret quand elle s'éprend de l'endroit, Simone Signoret ignore que la passion va bientôt la foudroyer en ce lieu, quand un certain Montand apparaîtra sur la terrasse.
Un lieu de rêve donc, ou plutôt le lieu d'un rêve : celui d'un fou de peinture qui d'une auberge de Saint-Paul-de-Vence fit un castel pour accueillir en grand seigneur ses amis les peintres.

 

 

L’Hôtel d’Europe à Avignon


Ancienne demeure du Marquis de Graveson, cette maison fut construite en 1580. En 1799, Madame Pierron y crée son hôtel, sur l’insistance du Général Bonaparte lui-même, elle lui donne le nom qu’il porte aujourd’hui : Hôtel d’Europe.
Au XXème siècle, de nombreuses personnalités ont séjourné dans cet hôtel d’exception comme Salvador Dali ou Jacky Kennedy. Plusieurs présidents ont également été de fervents habitués de l’endroit. Un charme qui continue de  perdurer à travers les âges.

 

 

CatégorieS Blog