Retour blog

COMMENT EXPLOITER LA MODE DES SELFIES

par d.hans Catégorie : Actualités 18-09-2016

Hôteliers : comment exploiter la mode des selfies ?

Les selfies sont des autoportraits numériques pris sur smartphones puis partagés sur les réseaux sociaux. Facebook, Pinterest et Instagram sont inondés de ces photos un brin narcissiques qui remplacent désormais les classiques photos et souvenirs de vacances. Les professionnels du tourisme peuvent tirer profit de cette mode pour attirer les voyageurs dans leur région ou leur établissement.

1)   Les selfies, des cartes postales personnalisées

Les selfies permettent d’immortaliser des moments fugaces et des impressions fugitives. Les touristes raffolent des selfies pris devant des monuments comme la Tour Eiffel ou des paysages célèbres. De cette façon, ils conservent une sorte de carte postale personnalisée et numérique qu’ils peuvent publier sur le web. Cette mode se révèle une manne pour de nombreux professionnels du tourisme.

Certaines agences de voyage proposent à leurs clients les services d’un photographe professionnel pour réussir des selfies impeccables. La ville de Bruxelles n’a pas hésité à installer des estrades à selfies dans les lieux les plus visités pour faciliter la prise de ces clichés. En France, la Bretagne organise des campagnes de selfies depuis 2014, afin de mettre en avant son patrimoine régional. Elle mobilise ses touristes réguliers adaptes des selfies pour en conquérir de nouveaux.

2)   Promouvoir son hôtel grâce aux selfies

Les voyages offrent de multiples occasions de prendre des selfies pour faire part de ses expériences à ses amis et sa famille. Les hôteliers ont tout intérêt à s’emparer de la mode des selfies pour promouvoir leur établissement. En incitant leurs clients à prendre des autoportraits devant le perron, dans la chambre, la cuisine ou le jardin de l’hôtel, il est possible de se faire des coups de publicité énormes sur les réseaux sociaux. Les photos sont en effet visibles par le cercle d’amis de chaque client qui peut compter une centaine de personnes ! Il ne faut pas hésiter à « liker » ou « retweeter » ces selfies pour les faire apparaître sur le compte de l’hôtel. Les divers photos témoignent du passage des visiteurs et enrichissent le livre d’or web de l’établissement.

3)   Attention aux droits d’auteur et à l’image !

Comme toute photo, le seflie est soumis au droit d’auteur et au droit à l’image. Les concepteurs de monuments classés au rang d’œuvres architecturales originales ont un droit exclusif sur leurs créations. Leur reproduction nécessite donc une autorisation, même pour un selfie. Cependant, il existe une clause appelée « liberté de panorama » autorisant les touristes à prendre et à publier des photos de monuments protégés du moment que ceux-ci se situent de manière permanente dans un espace public. Cette clause est reconnue par la plupart des pays européens à l’exception de la Belgique, de l’Italie et de la France. Dans ces pays, il faut attendre 70 ans après la mort du créateur pour que son œuvre tombe dans le domaine public. Qu’on se rassure : il est donc possible de faire des selfies devant la Tour Eiffel, aujourd’hui libre de droits.

 

Bref, il est très important de connaître le contexte juridique des photos pour éviter tout dérapage. Si votre établissement vous appartient, vous pouvez sans problème proposer aux clients d’y faire des selfies. Par contre, demandez systématiquement l’autorisation de vos clients avant de publier sur le web des photos où ils figurent.

CatégorieS Blog