Retour blog

HOTELLERIE ET RESTAURATION SECTEUR DYNAMIQUE

par d.hans Catégorie : Actualités 26-07-2016

 Hôtellerie et restauration : l’un des secteurs les plus dynamiques !

Introduction

Avec plus de 80 millions de touristes chaque année, la France figure parmi les pays les plus visités au monde. Le secteur de l’hôtellerie et de la restauration est le premier à profiter de cet engouement, son chiffre d’affaires se comptant en milliards d’euros. Malgré ce dynamisme, le secteur souffre d’une pénurie de main-d'œuvre : près de 50 000 emplois restent vacants chaque année.

Un secteur très lucratif

Le dynamisme de l’hôtellerie et de la restauration est directement lié à l’attrait touristique de la France. L’hospitalité et la gastronomie françaises sont en effet réputées dans le monde entier, attirant des touristes des quatre coins de la planète. Cette renommée est portée par de grands chefs triplement étoilés comme Ducasse ou Robuchon.

Composé de près de 200 000 entreprises, dont de grandes chaînes et des indépendants, le secteur de  l’hôtellerie et de la restauration français représente 2,4 % du PIB national. Ce marché est oligopolistique : près des deux tiers du chiffre d’affaires total est réalisé par 10 entreprises seulement, parmi lesquelles Accor Hotels, Louvre Hôtels et le Groupe Flo. Mais les petits établissements imaginatifs et entreprenants ont leur place et des parts de marché à gagner.

Le dynamisme du secteur de l’hôtellerie et de la restauration profite à toute l’économie française. Ce secteur alimente en effet l’industrie agroalimentaire, le marché des produits frais, l’industrie des équipements de cuisine professionnels, etc. Les enjeux touristiques et économiques sont majeurs.

L’un des premiers employeurs de France

Le secteur de l’hôtellerie et de la restauration figure parmi les premiers employeurs en France. Il rémunère en effet près de 905 000 actifs, dont 78 % de salariés permanents. En plus, le secteur recrute environ 100 000 saisonniers en hiver et 300 000 en été. Le secteur en expansion ne cesse de recruter : ses effectifs ont augmenté de 23 % entre 1993 et 2010. Des dizaines de milliers de nouveaux postes sont à pourvoir chaque année, avec des emplois accessibles aux débutants comme serveur, femme de chambre ou encore commis de cuisine.

Les métiers de l’hôtellerie et de la restauration sont cependant contraignants. Ils exigent en effet de la résistance physique et une grande disponibilité. Il n’est pas rare de rester debout toute la journée et de finir très tard le soir, sans oublier de travailler pendant les week-ends. Pas facile de concilier vie de famille avec son travail 7 jours sur 7 ! Les jeunes en particulier rechignent à sacrifier leur vie personnelle. Pourtant, les perspectives d’évolution et de carrière sont réelles. La plupart des cadres du secteur gagnent rapidement des galons. Les promotions internes encouragent le développement des capacités et récompensent l’implication personnelle.

Pour résoudre la pénurie de main d’œuvre dont souffre le secteur, il serait important de créer une plateforme facilitant la rencontre entre les restaurateurs et les postulants. Pour l’instant, le recrutement repose sur le bouche-à-oreille et la recommandation, si bien qu’il faut connaître quelqu’un en interne pour entrer dans le secteur.

 

Sources :

 

http://www.lesmetiers.net/orientation/p1_196761/les-metiers-de-l-hotellerie-restauration?dossiercomplet=true

 

http://www.lesechos.fr/01/12/2015/LesEchos/22077-042-ECH_hotellerie-restauration---50-000-offres-d-emplois-non-pourvues--pourquoi--.htm

 

http://www.orientation-pour-tous.fr/Hotellerie-Restauration.html

 

http://www.20minutes.fr/economie/1670439-20150821-six-raisons-lesquelles-france-championne-monde-tourisme

 

 

CatégorieS Blog