Retour blog

INVESTIR DANS LA CONSTRUCTION D'UNE PISCINE?

par d.hans Catégorie : Actualités 28-05-2016

 

Investir dans la construction d'une piscine

 

L’existence d’une piscine est un réel atout pour un hôtel. La construction d’une telle infrastructure représente pourtant un investissement assez lourd. Quels sont les intérêts d’une piscine, comment la rentabiliser et que faut-il connaître avant de se lancer dans ce projet ?

 

Quel budget prévoir ?

 

Le coût d’installation d’une piscine dépend essentiellement de la taille du bassin et du type de piscine choisi. S’il s’agit d’une piscine couverte, il faut compter un baigneur par m² contre trois baigneurs par m² pour un bassin en plein air. À titre indicatif, la construction d’une piscine extérieure coûte en moyenne entre 6500 et 8500 euros par mètre carré, contre 8500 à 10 000 euros par mètre carré pour une piscine couverte. À ce prix initial, il faudrait également ajouter les charges d’exploitation qui représentent facilement les 10 % du coût de la construction.

 

Comment rentabiliser une piscine ?

 

Pour un hôtel, la question primordiale à se poser avant d’investir dans une piscine est sa rentabilité. Le coût initial de la construction ne sera amorti que sur le très long terme, puisque dans un établissement hôtelier, l’accès à la piscine est souvent libre. Il faut pourtant tenir compte des frais d’exploitation comme le salaire des employés, l’entretien des équipements, ou encore le chauffage. Il est cependant possible d’équilibrer ces charges avec les recettes de l’établissement s’il est bien fréquenté.

 

Pour espérer attirer une nouvelle clientèle grâce à la piscine, il est essentiel de bien penser à son emplacement, mais également à son aspect architectural. Une piscine en plein air, dans un environnement verdoyant et propice à la détente plaira davantage qu’un bassin sans rien aux alentours. Pour une piscine couverte, le mieux est de veiller au choix des lumières et des couleurs pour faire de l’espace piscine un véritable havre de paix et de relaxation. La qualité de l’acoustique est un point important à prendre en considération pour éviter les bruits qui peuvent gêner les baigneurs.

 

Quels sont les dispositifs de sécurité à mettre en place ?

 

La piscine d’un hôtel est un bassin privé à usage collectif. À ce titre, il doit répondre à plusieurs réglementations sécuritaires, sans quoi, l’établissement risque d’être pénalisé. Les établissements hôteliers sont contraints de proposer des piscines qui respectent les normes établies par l’Afnor. Ainsi, il faut que les infrastructures disponibles comportent un des quatre dispositifs de sécurité préconisés, à savoir les barrières de protection, le système d’alarme, les abris piscines ou encore les couvertures de sécurité.

 

En ce qui concerne les équipements et le matériel à proximité du bassin, il est important de veiller à l’absence d’éléments coupants ou d’arête vive. Des panneaux d’affichage indélébiles, lisibles et parfaitement compréhensibles seront aussi mis près des installations à usage particulier. Cette mesure permet d’indiquer à l’usager le mode d’emploi de l’équipement et les précautions à prendre pour éviter les accidents. L’hôtel doit également faire en sorte que le sol soit accessible pieds nus ou couvert d’un revêtement antidérapant. Pour ce qui est de la surveillance des nageurs, la présence d’un maitre-nageur n’est pas indispensable. Toutefois, l’établissement est tenu de nommer un responsable qui se chargera de la vérification périodique du bon fonctionnement des installations.

 

 

 

CatégorieS Blog