Retour blog

QU'APPELLE T ON UN ÉCO HÔTEL?

par d.hans Catégorie : Actualités 21-08-2017

Ecotourisme : qu’appelle-t-on un éco-hôtel ?

 

La prise de conscience écologique touche désormais quasiment tous les secteurs de l’économie. Dans le cas de l’hôtellerie, l’écologie est même devenue un argument différenciant : l’apparition de l’éco-hôtel dans le paysage des offres d’hébergement en témoigne. L’éco-hôtel est un établissement qui a placé la responsabilité environnementale au cœur de ses infrastructures et de son fonctionnement au quotidien.

 

1/ Un éco-hôtel, c’est quoi ?

Avant tout respectueux de l’environnement, l’éco-hôtel n’en reste pas moins un établissement d’hébergement. Le confort n’est pas sacrifié à l’éco-conscience. Néanmoins, l’éco-hôtel respecte et suit certaines pratiques qui lui permettent de minimiser son empreinte écologique. Par exemple les produits d’entretien ménager sont non-toxiques, les linges de lits sont en coton 100% biologique, le système d’éclairage est éco-énergétique et la nourriture servie au restaurant de l’hôtel est biologique et locale. Enfin les eaux et les journaux font l’objet d’un recyclage. L’éco-hôtel est donc une solution d’hébergement qui s’inscrit dans le cadre du tourisme responsable, nouvelle manière de voyager qui remporte un vif succès.

 

2/ Le succès du tourisme responsable

En 2012 l’Agence du Développement et de la Maîtrise de l’Energie(ADEME) estimait que chaque nuitée engendrait une consommation moyenne de 300 litres d’eau, de 40 kWh d’électricité et produisait 1 kg de déchets (tous services compris : cuisine, nettoyage, chauffage etc.). L’industrie touristique est donc particulièrement gourmande en énergie.

Fondé en 1992, l’Ecolabel Européen a été l’une des premières réponses apportées par l’Europe au problème du gaspillage des ressources dans le secteur de l’hôtellerie. Ce label, décerné en France par l’AFNOR, homologue l’excellence environnementale dans les établissements hôteliers. Il évalue les efforts fournis par l’établissement en matière de réduction de la consommation d’électricité et d’eau, de l’utilisation d’énergies renouvelables, de la suppression des substances nocives pour l’environnement, de la mise en avant du commerce équitable ainsi que de la production alimentaire locale. 

Et cette démarche plaît au public, qui se retrouve dans ces valeurs de défense de l’environnement. Ainsi, selon les cabinets Atout France et GMV conseil, 68 % des Français sont prêts à privilégier une destination en faveur de l’écologie.

 

3/ Comment transformer son établissement pour devenir éco-hôtel ?

Pour obtenir l’Ecolabel ou l’un de ses pendants (comme le programme Ecoleaders, issu de la collaboration de TripAdvisor, du programme des Nations Unies pour l’Environnement et d’International Tourism Partenership), un établissement hôtelier peut se mettre aux normes. Il conviendra pour cela de faire des efforts en matière de recyclage. N’hésitez pas à vous équiper d’ampoules basse-consommation ou encore à pratiquer le compost avec vos déchets verts. Réutilisez les draps et assurez-vous que vos produits d’entretien et votre lessive aient un impact réduit sur l’environnement. Il est également possible de mettre en place des panneaux solaires, ou de végétaliser la toiture de l’hôtel. Si vous faites construire votre établissement, profitez-en pour utiliser des matériaux recyclés, des peintures spécifiques non nocives pour l’environnement et des revêtements adaptés.

 

 

CatégorieS Blog