Retour blog

CLASSEMENT HÔTELIER: LA NOUVELLE GRILLE

par d.hans Catégorie : Actualités 10-05-2016

 

Classement hôtelier : la nouvelle grille 2016

 

Adaptée aux standards internationaux, la nouvelle grille du classement hôtelier officiel va s’appliquer à partir du 1er avril 2016. Déjà réformé en 2009, le fonctionnement du classement a été révisé pour prendre en compte les évolutions des exigences des clients. On vous explique ce qui a changé et pourquoi.

 

Le système à point : toujours d’actualité

 

Les points sont attribués selon des critères de qualité. L’état des équipements, l’accessibilité et le développement, ainsi que la qualité du service au client sont toujours les trois principaux domaines d’évaluation. Certains critères à la carte permettent d’obtenir des points en plus pour compenser les points manquants dans les critères obligatoires. La totalité des points obtenus par l’établissement détermine son classement d’1 à 5 étoiles.

 

Des modifications ont été apportées aux critères. Si leur nombre a légèrement diminué, passant de 246 à 241, il y a plus de critères obligatoires que de critères à la carte. De plus, il y a désormais des critères obligatoires non compensables. Il s’agit des critères de propreté qui représentent 39 points obligatoires et non compensables. Outre les locaux, le linge et les équipements sanitaires, la tenue du personnel d’accueil doit également être d’une propreté irréprochable.

 

Un changement sur le nombre de points requis

 

Les critiques ont estimé que la grille de 2009 surestimait certains établissements et tirait le niveau des hôtels vers le bas. Ce surclassement a surtout été constaté dans la catégorie 3 étoiles où on remarque une grande disparité au niveau des prestations proposées par les établissements réunis. C’est dans le but de réparer cette erreur que la nouvelle grille 2016 a révisé à la hausse le nombre minimum de points requis pour accéder à une catégorie donnée. Ainsi, pour qu’un hôtel obtienne sa première étoile, il doit acquérir au minimum 195 points obligatoires, contre seulement 165 points dans l’ancienne grille. Le minimum de points obligatoires requis est passé à 232 points pour accéder à la catégorie 2 étoiles, à 257 points pour la classe 3 étoiles, à 334 points pour la classe 4 étoiles, et de 397 points pour la catégorie 5 étoiles.

 

Pour pouvoir intégrer une catégorie donnée, un établissement doit également obtenir un minimum de points optionnels en satisfaisant les critères à la carte. Là encore, le seuil demandé est à la hausse, particulièrement pour les 3 premières catégories. Ainsi, il faut désormais 25 points optionnels pour être classé 1 étoile, 47 pour 2 étoiles et 87 pour 3 étoiles. En revanche, le nombre de points optionnels minimum demandé reste inchangé (118) pour la catégorie 5 étoiles. Le nombre de points optionnels a même diminué pour la classe 4 étoiles : il ne faut plus que 109 points contre 112 points dans la précédente grille.

 

Un système de compensation repensé

 

Dans la nouvelle grille 2016, un établissement hôtelier qui n’obtient pas la totalité des points obligatoires pour atteindre une catégorie peut compenser avec des points optionnels sous certaines conditions. Au moins 95 % des points obligatoires doivent être atteints. Les 5 % restants doivent être compensés par trois fois plus de points optionnels. Cette mesure a été mise en place afin de continuer à mettre en valeur la spécificité de chaque établissement sans baisser le niveau du classement.

 

CatégorieS Blog